Citoyenneté

Une chaîne de solidarité pour Ashraf Fayad !

Envoyer par emailPDF version

Un appel à solidarité matérielle pour la famille du prisonnier (voir les précédents articles sur ce site ici et ).

Cela fait maintenant quatre ans que le poète palestinien Ashraf Fayad croupit dans une geôle en Arabie Saoudite. Jugé la première fois en 2014, il est condamné à quatre ans de prison et huit cents coups de fouet. Rejugé en novembre de la même année pour « crime d’apostasie », c’est la peine capitale qui est prononcée à son encontre. Une campagne internationale de solidarité avec le poète s’enclenche alors. C’est ainsi que nous avons pris l’initiative de traduire en français et de publier son livre de poèmes Instructions à l’intérieur. Des traductions en d’autres langues suivront. Mais il faudra attendre 2017 pour qu’un troisième procès ait lieu et que la condamnation à mort soit commuée en une peine de huit ans de prison. Depuis lors, la mobilisation en sa faveur s’est focalisée tout naturellement sur l’objectif de sa libération.

Récemment, des signes envoyés par le poète devraient retenir toute notre attention. Il s’agit de ses conditions de détention particulièrement dures et des difficultés matérielles auxquelles fait face sa famille, son unique soutien sur place. Voilà pourquoi nous pensons qu’aujourd’hui la solidarité avec Ashraf Fayad devrait prendre impérativement en compte cette donnée car, dans un pays où les droits humains sont systématiquement bafoués, la prison ne se limite pas à la privation de liberté. Le dénuement matériel où peut se retrouver le prisonnier occasionne encore plus de souffrances. 

Nous nous adressons donc à toutes les composantes du mouvement de soutien à Ashraf Fayad pour créer une chaîne de solidarité matérielle en sa faveur.

Francis Combes, éditeur
Abdellatif Laâbi, traducteur

 

Les dons pour Ashraf Fayad doivent être adressés sous forme de chèques

à l'ordre de l'association Le Merle moqueur, qui les centralise.

adresse : Le Merle moqueur

(Ashraf Fayad)

115, rue André Karman

93300 Aubervilliers

, 18 juin 2018