Convergences

Sérieuses inquiétudes

Envoyer par emailPDF version

Un communiqué de l'équipe d'animation de l'appel "En 2017, faisons Front commun"

L’équipe d’animation de l’appel « Faisons Front commun en 2017 » a fait le point des informations dont elle dispose sur la campagne pour les élections présidentielle et législatives. Elle se félicite de la multiplication des initiatives prises par un nombre croissant des milliers de signataires de l’appel dans des circonscriptions ou localités de très nombreux départements. Elles témoignent de l’ampleur de l’aspiration au plus large rassemblement possible des forces, mais aussi des femmes et des hommes qui veulent faire prévaloir les valeurs d’égalité, de solidarité et de démocratie contre celles d’un capitalisme financier mondialisé antisocial et destructeur de notre écosystème.

Des inquiétudes sérieuses demeurent cependant sur la volonté du Parti communiste et de la France insoumise de créer les conditions d’une véritable dynamique politique. Certes, Jean-Luc Mélenchon est finalement leur candidat commun à la présidentielle, mais sans accord politique, chacun sous sa bannière, avec son propre programme, et dans des campagnes séparées. Quant aux législatives, elles pourraient donner lieu à des combats fratricides dans les 577 circonscriptions, conduisant à coup sûr à l’élimination de l’Assemblée nationale de la quasi totalité des représentants d’une gauche digne de ce nom.

Nous demandons aux dirigeants de ces deux forces politiques de prendre enfin résolument le chemin du rassemblement, condition de l’espoir et du succès. Et nous appelons les signataires de notre appel à faire connaître autour d’eux cette situation préoccupante et à amplifier partout les initiatives visant à mener campagne ensemble et à rendre possible des candidatures communes aux élections législatives.

, 13 janvier 2017