Démocratie

Qui est l'ennemi... ou quel est le problème ?

Envoyer par emailPDF version

Sur la crise au Proche-Orient, sur le terrorisme et l'après 13 novembre 2015 en France.

Cet article, rédigé en ce mois de mars 2016, est une longue étude (140 000 signes) sur la crise au Proche-Orient et ses causes, sur le terrorisme, sur l'après 13 novembre 2015 en France, sur les questions politiques et institutionnelles posées par les choix du pouvoir exécutif dans notre pays... Il a été écrit avant les attentats terroristes de Bruxelles. Il vise à donner quelques clés de compréhension sur une actualité brûlante.

Afin de rendre sa lecture plus facile il a été divisé en plusieurs (5) parties indépendantes. En voici le sommaire :

- Introduction. Poser les bonnes questions

- LA CRISE DANS LE MONDE ARABE

  • Qui est l'ennemi...ou quel est le problème ?
  • Sur les responsabilités néo-impériales
  • Faire reculer les logiques de puissance
  • L'exigence fondamentale de la reconstruction
  • Riyad, Téhéran, Ankara ou le jeu brûlant des rivalités
  • L'ajustement structurel comme cause aggravante
  • Tirer la sonnette d'alarme

DU MAL ETRE ARABE A LA CRISE DE CIVILISATION

  • Une pathologie de l'Islam ?
  • Devenir un sujet de sa propre histoire
  • Une jeunesse en radicalisation dans le monde réel
  • Une histoire qui est aussi pleinement la nôtre
  • La sécurité n'est pas la première des libertés

UN FIASCO FRANCAIS

  • Le naufrage d'une politique étrangère
  • La règle des « 3 D »
  • François Hollande, du chef de guerre au maître de la rhétorique
  • L'Etat providence, nouvel « opium du peuple » ?

UNE MUTATION INSTITUTIONNELLE REACTIONNAIRE

  • Le « degré zéro de la politique »
  • La déchéance de la nationalité...bien au delà du symbolique
  • Quand remontent les mémoires coloniales

Conclusion. Reconstruire une vision de l'avenir et une espérance collective

A lire sur le blog Jacques Fath international.  

, 30 mars 2016