Communisme

Que reste-t-il de l'Octobre russe ?

Envoyer par emailPDF version

L'actualité électorale très dense ferait presque oublier que 2017 est aussi l'année du centenaire de la Révolution d'octobre.
Roger Martelli, ancien dirigeant du PCF et historien, l'a gardé en mémoire. Que reste-t-il de l'Octobre russe, c'est la question qu'il pose dans un livre qui vient de paraître aux éditions du Croquant. Pour le commander (220 pages en format de poche, 12 € pour le livre papier, 9 € pour la version PDF), cliquer ici

​Le xxe siècle est né de la Grande Guerre et de la révolution d’octobre 1917. Cent ans après le déclenchement de celle-ci, les passions qu’elle suscite ne sont pas complètement retombées.
Il faut dire qu’il y a de quoi. Octobre 17 fut une grande espérance, mais qui déboucha sur un système de pente totalitaire et, pour un temps, sur une sanglante terreur. Cette évolution était-elle fatale ? Staline est-il déjà contenu tout entier dans Lénine ? Le système soviétique était-il un totalitarisme ? Était-il réformable ? Pouvait-il s’adapter, s’humaniser, se moderniser, se démocratiser ?
Par ailleurs, les effets de cette révolution ont été universels. Qu’en reste-t-il en 2017 ? Si l’effondrement de l’URSS a refermé une parenthèse, était-ce celle du soviétisme, de la forme de communisme dominante au xxe siècle, du communisme en général, de l’anticapitalisme, de la culture de l’alternative ?
Toutes ces questions ont agité les consciences, depuis 1917. Elles n’ont pas fini de stimuler la réflexion, pour qui en tout cas ne veut pas se résoudre à l’idée que le capitalisme est la « fin de l’Histoire ».

Sommaire :
Introduction

I. Comment naît une révolution ?
La lave sous la cendre
La surprise de février
La confusion des pouvoirs
D’ une révolution à l’ autre
La chance des bolcheviks
Chronologie de l’ année 1917

II. Comment s’ enlise une révolution ?
Lénine et le vertige du pouvoir
L’ urgence et la terreur
Staline : le tournant des années vingt
Stalinisme : l’ art pervers de la fuite en avant
Le tragique emballement
La répression en URSS

III. Le soviétisme est-il un totalitarisme ?
L’ environnement européen
De la terreur au despotisme
La faute à Lénine ?
Contre-révolution ?
Un système, pivot d’ une culture universelle
Totalitarisme ?
Un système n’ est pas un bloc
Poststalinien, mais pas démocratique
Une alternative manquée

IV. Que reste-t-il de 1917 ?
Feu le modèle
Les racines du désordre actuel
Les nouveaux pièges du réalisme
Des cohérences inadaptées
Ruptures mentales nécessaires
Un mouvement populaire des communs
Les acteurs du commun

V. Une nouvelle radicalité en Europe
Gauche et droite
Les contours d’ une gauche radicale
Des traits communs
Des différences, anciennes et nouvelles
Où en est la gauche radicale ?
Membres du Parti de la gauche européenne (PGE)

Conclusion : La mémoire, pas la nostalgie

Quelques biographies
Glossaire

, 23 mai 2017