Discriminations Racisme

L'insécurité culturelle heureuse

Envoyer par emailPDF version

Un nouveau séminaire d'Espace Marx.

Lettre d'information d'Espaces Marx

Edito

Minuit dans le jardin de  l’Europe.

A nouveau la lumière semble s’éteindre. Les bateaux pourtant de moins en moins nombreux au départ de l’Afrique trouve de plus en plus difficilement un port où accoster au nord de la Méditerranée. L’Europe semble vouloir imposer sa propre dérive aux migrants.es. Quand s’arrêtera la liste des bateaux pris en otage par l’alliance du pire (Orban et Salvini) et de ceux qui pensent leur être tellement différents (Macron).
Il est grand temps qu’un mouvement intellectuel et social s’empare de cette question et puisse tirer une analyse des défaillances qui traverse le capitalisme européen. Face à la croissance de l’inhumanité réservée aux migrants de nombreuses prises de position tentent d'organiser la riposte. Nous mentionnons par exemple l'importante prise de position d'Étienne Balibar "Pour un droit international de l'hospitalité" paru dans le monde le 15 août comme celles de Patrick Chamoiseau, JMG Le Clézio, Lydie Salvayre et autres écrivains dans leur appel de Saint Malo "Osons la fraternité" . 

Espaces-Marx contribuera cette année à cette bataille en engageant un séminaire sur l’ « insécurité culturelle heureuse » à contre courant du mouvement réactionnaire à l’ l’œuvre dans notre pays. Nous vous donnons un premier rendez-vous  à la Fête de l’Humanité pour l'ouverture de ce séminaire le samedi 15 septembre à 14h30 sur le Stand de la Fédération des Hauts de Seine avec Sabine Pakora actrice et co-initiatrice de "Noire n'est pas mon métier", Fanny Glissant réalisatrice "des routes de l'esclavage" et Edwy Plenel de Médiapart avec pour thème "Les séquelles du colonialisme et le racisme culturel". 

L'équipe d'Espaces Marx

, 10 septembre 2018