Mondialité

Liberté pour Ahed Tamimi

Envoyer par emailPDF version

Arrêtée pour avoir giflé un soldat palestinien - alors que l'armée intervenait violemment une fois de plus dans son village occupé - Ahed Tamimi est en prison, dans l'attente de son procès le 31 janvier. 

- Plusieurs pétition sont en cours, voir ici.

- Dans une tribune publiée dans Le Monde, 12 personnalités  appellent le Président de la République à intervenir pour sa libération, - au moins ni lui ni le ministère des Affaires étrangères ne pourront dire manquer d'information, comme dans le cas de Salah Hamouri. A lire en cliquant sur le titre :

Il faut « exiger la fin des pratiques de détentions qui constituent une violation des droits des enfants » en Israël.

- Libération publie le 23 janvier un article de Yehuda Shaul, soldat de Tsahal dans l'infanterie de combat au cours de la Deuxième Intifada, membre fondateur de l'ONG israélienne Breaking the Silence : 

Ahed Tamimi ou l’impasse de l’occupation des Territoires palestiniens

- Luc Quinton, mail à Cerises

... à propos d'art, de tulipes, et de cadeau, j'offre bien volontiers mon collage à l'État français en référence à la polémique autour de l'oeuvre de Koons offerte à Paris.

Collage que j'ai intitulé "Mais le printemps..." en hommage au combat de cette jeune palestinienne en lutte pour la liberté, Ahed Tamimi, et pour exiger la libération immédiate de tous les enfants emprisonnés dans les geôles israélienne.
("Mais le printemps...". Rouillé collé. 19 janvier 2018. Tôle rouillée, papier. 280x270mm).

 

, 26 janvier 2018