• L’affaire de l’accord sur le nucléaire iranien, devenu désaccord après la décision de Donald Trump, nous donne une idée de l’état du monde. Tous les discours sur la fin de "l’hyperpuissance" n’ont fait que répandre une illusion. De cette "hyperpuissance", Obama avait usé modérément, Trump, lui, en abuse. Mais elle est toujours bien là, potentiellement tyrannique, xénophobe, et le front bas. C’est une réalité intrinsèque où se mêlent puissance militaire, domination industrielle et technologique, et monopole du dollar comme monnaie d’échange internationale.